Après les tiny houses, les tiny gardens

À l’heure du mouvement anti-gigantisme et de la ferveur pour les tiny houses, le tiny garden ou le jardin miniature prend tout son sens : écologique, sobre et chaleureux. Si vous avez un petit espace à aménager, sachez que nul endroit n’est trop petit pour créer une ambiance invitante.

Voici quelques conseils pour réussir son tiny garden :

Qu’avez-vous réellement besoin?

Bien certainement, les grandes tables pour recevoir les amis sont magnifiques, mais est-ce vraiment ce dont vous avez le plus besoin? Peut-être que la mini table (avec ou sans rallonge) pour deux ou trois personnes conviendrait mieux, ou la simple table à café serait plus utile? Pensez au quotidien, à l’apéro en revenant du bureau, au café le samedi matin ou à l’heure du thé en après-midi. Un paysagiste professionnel pourra vous conseiller pour une conception judicieuse.

L’erreur la plus courante est de surcharger l’espace en choisissant des meubles de jardin trop gros. Attention aux proportions! Mieux vaut opter pour plus petit. La chaise repos, le fauteuil suspendu et la table à café sont un complément et doivent venir ajouter une touche de design à votre jardin.

Comment optimiser son tiny garden?

La banquette

La banquette est assurément un incontournable. Ajoutez quelques coussins et vous gagnerez des places assises dans un décor très tendance. Et si vous n’avez pas de mur pour adosser la banquette, créez-en un. Les murs ou écrans sont un atout dans un petit jardin.

L’écran

Si les voisins sont à proximité, il est primordial d’avoir un écran. Un demi mur de latte de bois à l’horizontal, une haie d’arbustes ou un simple écran de bambou vient délimiter le jardin, protéger des vents et créer l’intimité recherché. Le principal objectif du jardin miniature est de rendre cosy un petit espace.

Le miroir

Créez une illusion d’optique en accrochant un miroir sur un mur. Vous aurez ainsi l’impression de doubler votre espace. Une idée originale à peu de frais.

Le vase d’eau

Pour créer une ambiance apaisante et ajouter le bruit de l’eau, optez pour le simple vase débordant.

Les végétaux

N’ayez pas peur du vert! Optez pour des graminées érigés qui resteront étroits, comme le calamagrostis ‘Overdam’. Les plantes grimpantes se prêtent bien aux endroits restreints, tel que le humulus lupulus ‘bianca’, la clematis ‘Jackmanii’ ou le lonicera x ‘Mandarin’. Au sol, il faut privilégier à coup sur les couvre-sols, qui nécessitent que très peu d’entretien, comme les thymus, l’ajuga reptans ou la sagina. Finalement, dans vos pots, suspendus ou non, optez pour des plantes légumières. Des laitues de toutes les couleurs, des choux kale, des piments forts et des fines herbes viendront donner la touche finale à votre tiny garden.

L’espace est petit, mais les possibilités sont grandes! Contactez votre paysagiste dès maintenant! Il saura créer un aménagement paysager miniature où il fera bon y vivre.

Procurez-vous le magazine Vert, la référence des tendances en aménagement paysagers au Québec, pour consulter tous les articles.

Le bruit de l’eau de ce vase débordant apaise. Réalisation Les jardins de vos rêves. Crédit photo : vegamedia.ca

Le bruit de l’eau de ce vase débordant apaise. Réalisation Les jardins de vos rêves – Paysagiste Québec.
Crédit photo : vegamedia.ca

Banquette et espace feu dans le coin d’une petite cour intérieure. Réalisation Les jardins de vos rêves _ Paysagiste Québec. Crédit photo : Ancolie Séguin

Banquette et espace feu dans le coin d’une petite cour intérieure. Réalisation Les jardins de vos rêves – Paysagiste Québec.
Crédit photo : Ancolie Séguin

Effet miroir. Architectes Anne FairFax et Richard Sammons Crédit photo : Lucas Allen

Effet miroir. Architectes Anne FairFax et Richard Sammons
Crédit photo : Lucas Allen