Le Japanese Tea Garden, situé dans le Golden Gate Park, à San Francisco, est le plus ancien jardin japonais ouvert au public aux États-Unis. Le jardin fut créé en 1894 en tant que  »Village japonais » dans le cadre d’une foire californienne. Lorsque l’exposition pris fin, l’architecte paysager japonais Makoto Hagiwara et le chef John McLaren ont pris entente afin de permettre à Mr Hagiwara de créer et d’entretenir de façon permanente un jardin de style japonais comme cadeau pour assurer la prospérité. Il devint responsable de la propriété, et y investit sa fortune personnel, sa passion et son talent afin de créer un jardin d’une perfection incomparable. Mr Hagiwara créa un jardin d’environ 5 acres, soit la taille actuelle du jardin. Il y habita avec sa famille pendant plusieurs années, jusqu’en 1942, année au cours de laquelle il dû, tout comme environ 120 000 autres japonais-américains, évacuer sa maison et intégrer des camps de concentration. Après la guerre, la famille Hagiwara n’obtint pas l’autorisation de retourner chez eux, au ‘’tea garden’’. Au cours des années qui suivirent, plusieurs trésors de la famille ont été retirés du jardin et remplacés par de nouveaux objets.   Source : http://japaneseteagardensf.com