Le jardin impérial de Katsura fut construit au début du 17e siècle, par le célèbre paysagiste Kobori Enshu. Le site de Katsura situé dans la partie ouest de Kyoto, était considéré à l’époque Edo, comme l’emplacement idéal pour y admirer la pleine lune. La perspective des collines environnantes furent mises en évidence pour enrichir le jardin de « paysages empruntés ». Un étang fut creusé pour y accueillir de petits bateaux. Ce jardin fut créé pour la promenade et la contemplation. Les invités s’installaient dans les pavillons pour y boire le thé matcha et pour y admirer le paysage. Les pierres remarquables disséminées tout au long du parcours, tantôt par groupes, tantôt isolées contribuent à la sérénité des lieux. Les galets étendus en forme d’écailles de poisson au bord de l’étang, furent transportés d’une autre région du Japon et échangés contre des vivres. Des ponts de différentes factures enjambent l’étang en plusieurs endroits. Les pins aux branches étalées sont taillés en nuages. Ce jardin princier est un havre de paix, un lieu de contemplation. Il est considéré comme un des plus beaux jardins de Kyoto, qui en compte plus de 3 000.

Pour une visite des lieux, il faut réserver en se présentant au palais impérial avec son passeport. Un rendez- vous est alors fixé. La visite guidée en japonais nous instruit sur les us et coutumes de l’époque, en autant que l’on maitrise la langue. On nous permet de prendre des photos, en ne sortant pas des sentiers battus. Les enfants ne sont toutefois pas admis.